Le glossaire du minage de cryptomonnaies

Le vocabulaire employé pour parler du minage de cryptomonnaie peut paraître complexe. Voici un glossaire pour vous aider à y voir plus clair.

Le champ lexical du minage de cryptomonnaies est truffé d’anglicismes et de mots techniques. Voici un glossaire pour vous aider à vous y retrouver.

 

A

  • Altcoin : abréviation de alternative coin. Il s’agit de toutes les cryptomonnaies autres que Bitcoin.
  • ASIC (Application-specific integrated circuits): ce sont des puces d’ordinateur fabriquées pour une utilisation spécifique. Le hardware de Bitcoin mining utilise les ASICs pour calculer l’algorithme SHA-256 de la manière la plus rapide et efficace possible, en les mettant dans la meilleure position pour miner avec succès les blocs de Bitcoin.
 

B

  • Bitcoin (BTC) : monnaie numérique décentralisée créée en 2008 par “Satoshi Nakamoto”. Contrairement aux monnaies classiques, le bitcoin n’est pas émis et administré par une autorité bancaire.
  • Bloc: une unité individuelle de la blockchain. Chaque bloc contient le hash du précédent bloc, les transactions confirmées et un numéro appelé un nonce. Quelqu’un qui crée un bloc doit trouver un nonce de telle manière que le hash du bloc soit en-dessous d’un certains équilibre (la cible), qui ne peut être fait qu’en essayant des nonces les uns après les autres jusqu’à ce qu’un nonce qui produise un nonce désirable soit trouvé et plus la cible est difficile plus il est dur à trouver. La raison pour laquelle la création d’un bloc est rendue délibérément difficile est pour éviter que quelqu’un dépense des bitcoins et qu’il crée et pousse ensuite sa propre blockchain qui ne contienne pas la transaction qui montre que les bitcoins ont été dépensés, en effaçant de manière efficace cet enregistrement et lui permettant de le dépenser deux fois. Lorsqu’un bloc valide est créé, il est distribué à travers un réseau et le travail sur un nouveau bloc commence.
  • Blockchain : technologie qui permet de stocker et de transmettre des informations de manière transparente, sécurisée et sans organe central de contrôle. C’est une sorte de grand registre des comptes auquel tout le monde peut avoir accès.
 

C

  • Clé publique : il s’agit d’une adresse sous la forme d’une ligne de code (une suite de lettres et de chiffres ou un QR code) qui permet d’envoyer ou de recevoir des cryptomonnaies.
 

D

  • Difficulté: correspond à la difficulté de créer de nouveaux blocs (pour les machines de trouver un hash sous un objectif déterminé). La difficulté est ajustée automatiquement tous les 2,016 blocs afin que les blocs Bitcoin soient validés toutes les 10 minutes environ.
  • Double dépense (double spend): correspond à un essai d’envoyer le même bitcoin deux fois. En principe, les machines empêchent cette action mais une telle attaque est possible contre les utilisateurs qui acceptent des transactions non confirmées et en corrélation avec une attaque à 51%.

 

E

  • Exchanges : plateformes d’échange ou places de marché sur lesquelles on peut échanger du Fiat (euro, dollar,…) contre des cryptomonnaies et inversement.

 

F

  • FIAT : monnaies fiduciaires émises par les banques centrales (euro, dollar, etc…)
 

G

  • GPU : Processeur graphique

 

H

  • Hahsrate : Puissance de calcul délivrée par les machines de minage (miners).
  • Hodl (Hold) : Conserver sa crypto-monnaie et ne pas vendre.

 

M

  • Mining (ou minage) : l’action de vérification des transactions via des miners (machines). En échange, les personnes qui minent reçoivent des bitcoins frais et des frais de transaction en guise de récompense (rewards).
 

P

  • Payout : minimum de coins requis avant que le pool effectue un paiement sur votre wallet.
  • Pool : site internet qui met en relation plusieurs mineurs afin de travailler tous ensemble et se partager les récompenses au prorata de la puissance de calcul de leur machine.
  • Proof of Work (preuve de travail) : un système de validation des blocs d’une blockchain à l’aide de la puissance de calcul (hashrate) fournie par un ordinateur.
  • Proof of Stake (preuve d’enjeu) : un système de validation des transactions effectuées au sein d’une blockchain.
 

R

  • RIG : ensemble du matériel sans son boîtier avec un support en bois, aluminium ou autre
  • ROI : retour sur investissement (Return On Investment)
 

S

  • Satoshi : c’est la plus petite unité de valeur de bitcoin. 1 satoshi correspond à 0.00000001 BTC
  • Satoshi Nakamoto : le pseudonyme du créateur du Bitcoin dont l’identité reste inconnue à ce jour
  • Smart contract : Ce sont des programmes autonomes qui exécutent automatiquement les conditions et termes d’un contrat, sans nécessiter d’intervention humaine une fois démarrés.

 

W

  • Wallet : un dossier qui stock des adresses bitcoin et les clés privées nécessaires pour pouvoir les utiliser.
  • Whale : baleine, personne qui détient plus de 1000 BTC
  • White paper : document servant de support à la présentation de projets dans la blockchain ou les cryptomonnaies et dont le but est de convaincre les investisseurs d’acheter.

Envie d’approfondir vos connaissances sur certains de ces sujets ? Retrouvez nos articles sur la Révolution Bitcoin et sur le minage de cryptomonnaie.

Partager ce post

Articles en relation

Le halving Bitcoin

Le halving Bitcoin correspond à la division par deux des récompenses BTC* et donc du nombre de bitcoins émis lors de la validation d’un nouveau bloc sur la blockchain Bitcoin. Cet événement, programmé dans le protocole Bitcoin, a lieu tous les 210000 blocs ; soit tous les 4 ans environ.

Lire l'article

La révolution Bitcoin

Dans cet article, nous allons voir ce qu’est véritablement Bitcoin, quelle est son histoire dans les grandes lignes et qui se cache derrière le pseudonyme de Satoshi Nakamoto.

Lire l'article

Prendre rendez-vous avec Sima de Startmining

Nous contacter / demander un devis